Foire aux questions

Historique du CAI
Pourquoi être étudiant au CAI?
Comment obtenir une équivalence?
Les séances d’information
Les services d’orientation
Le CAI vous propose…
Pour les intervenantes et intervenants
Données statistiques sur les activités du CAI

 

 

 


Historique du CAI

Notre raison d’être… depuis 1996

photo-historiqueQui ne rêve pas d’occuper un emploi valorisant et rémunérateur lui permettant d’assumer financièrement ses besoins et d’élaborer des projets à long terme? Cette stabilité tant recherchée reste une aspiration professionnelle chez tous les individus. En fait, ceux qui ont plus de scolarité s’insèrent plus facilement au marché du travail. Malgré tout, au Québec, près de 20 % des élèves du secondaire régulier décrochent avant l’acquisition d’un diplôme d’études secondaires. Une proportion tout aussi importante d’apprenants abandonne les diverses mesures de formation dans les centres aux adultes sans atteindre leurs objectifs de formation. Dès 1996, nous nous sommes questionnés sur les services de scolarisation offerts en regard de ceux qui abandonnent l’école et se retrouvent sans emploi ou dans des métiers précaires. C’est donc pour répondre à un besoin de formation différent que nous nous sommes donné comme mission d’améliorer l’insertion socioprofessionnelle des décrocheurs de notre région.

De plus en plus, les employeurs demandent, dans leurs critères de sélection, des candidats possédant une certification scolaire reconnue par le MELS. Aussi, pour être admis en formation professionnelle, les commissions scolaires exigent un 3eou un 4e secondaire en français, en mathématiques et en anglais. Ces constats nous ont amenés à chercher des solutions pour diversifier les voies de formation tout en cherchant à diminuer la durée liée à l’atteinte de ces préalables. Nous avions alors déterminé que l’acquisition de l’Attestation d’équivalence de niveau de scolarité de 5e secondaire (AENS) pourrait répondre à ces divers besoins de formation. En orientant notre démarche de formation vers cette reconnaissance scolaire, nous avons été en mesure d’élaborer un cheminement scolaire plus court avec des objectifs précis ainsi qu’un encadrement adapté à chaque individu. Depuis des années, nos activités éducatives permettent qu’au CAI nous puissions nous différencier des autres services de formation aux adultes et offrir un milieu d’apprentissage différent et stimulant.

photo-historique2Depuis notre ouverture, il y a presque 20 ans, l’attestation d’équivalence de niveau de scolarité de 5e secondaire est un objectif important de notre mesure de formation. Cette attestation officielle répond efficacement au besoin de l’adulte de pouvoir s’intégrer rapidement et efficacement au marché de l’emploi. Après toutes ces années, nous pouvons confirmer que les employeurs acceptent et reconnaissent cette attestation, au même titre que le diplôme d’études secondaires. De surcroît, pour la majorité des centres de formation professionnelle, l’AENS est suffisante pour répondre aux critères d’admissibilité des divers programmes qu’ils proposent. Nous croyons donc qu’avec cette reconnaissance scolaire, l’individu développe son employabilité grâce à l’atteinte d’objectifs professionnels valorisants et rémunérateurs et il augmente, par le fait même, son estime personnelle.

Encore aujourd’hui, nous encourageons l’individu à se mobiliser afin qu’il puisse réaliser ses aspirations professionnelles et, par le fait même, nous favorisons le taux de diplomation de la population de notre région.

 

 

 

 


Pourquoi être étudiant au CAI?

  • Pour intégrer rapidement le marché du travail;photo-pourquoi-etudiant

ou

  • Pour compléter les préalables exigés afin de déposer une inscription à une formation professionnelle (DEP), voir même à certains programmes du collégial.

Le CAI peut répondre à vos besoins :

  • en vous offrant une formation intensive adaptée à vos besoins;
  • en vous proposant une nouvelle façon d’apprendre assistée par ordinateur;
  • en vous préparant à passer les tests d’équivalence de niveau de scolarité de cinquième secondaire (TENS).

 

 

 

 

 

 


Comment obtenir une équivalence?

photo-obtenir-equivalence2La personne est évaluée sur ses connaissances dans 7 matières :

  • le français (les règles de base de la grammaire);
  • le français (la compréhension de textes);
  • les sciences économiques (les connaissances se rapportant au monde des affaires et de l’économie);
  • les sciences humaines (la connaissance de l’histoire et de la géographie);
  • les mathématiques (les habiletés de base et d’usage courant);
  • l’anglais, langue seconde (les règles de base de la grammaire anglaise et la compréhension de courts textes);
  • les sciences de la nature (la biologie et les phénomènes naturels).

La note de passage est de 60 % pour chacun des tests. On se doit de l’obtenir dans les deux tests de français de même que dans trois des autres tests. Advenant un échec, il est possible de reprendre une fois chacun des tests échoués.

Les avantages des « TENS »

  • La réussite des TENS vous permettra d’obtenir une attestation d’équivalence de niveau de scolarité de cinquième secondaire (AENS) délivrée par le MELS.
  • L’AENS favorisera votre accès au marché du travail, car de nombreux employeurs et employeuses la reconnaissent.
  • De plus, l’AENS répond à une des conditions d’admissibilité des programmes de formation professionnelle.

Voici quelques options possibles avec une AENS :

 

options

 

 


Les séances d’information

photo-seancesTous les candidats et candidates intéressé(e)s doivent nécessairement assister à une séance d’information gratuite et sans obligation.

  • Les séances d’information sont prévues chaque semaine pour permettre aux participants et aux participantes de connaître les objectifs du Centre d’apprentissage inTENSif, son approche pédagogique ainsi que les avantages et les limites des TENS.
  • Un test diagnostique en français et en mathématique permet de déterminer si la personne peut ou non s’inscrire aux activités et finaliser ses apprentissages dans une durée prédéterminée.
  • Selon les résultats des tests diagnostiques et en relation avec la scolarité passée et le plan d’action désiré, le participant ou la participante sera inscrit au VOLET LONG ou au VOLET COURT.
  • Le VOLET LONG, d’une durée variant de 6 à 26 semaines, est axé sur le français et les mathématiques. La formation est sanctionnée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS).
  • Le VOLET COURT, d’une durée de 6 semaines, prépare le participant et la participante en sciences de la nature, en sciences humaines et en sciences économiques en plus de réviser le français, les mathématiques et l’anglais en vue de réussir les TENS.

 

 

 

 


Le service d’orientation

photo-services-orientationTous les étudiants du CAI ont la possibilité de consulter un conseiller d’orientation durant leur cheminement. La démarche d’orientation permet de déterminer ou de valider un choix de formation. Des tests psychométriques peuvent alors être utilisés. Les participants sont donc accompagnés et reçoivent un suivi jusqu’à leur début en formation professionnelle.

De plus, les étudiants souhaitant intégrer le marché de l’emploi recevront, eux aussi, un accompagnement et un suivi afin de faciliter leur intégration. Si cela s’avère nécessaire, les candidats pourront être dirigés vers des services d’aide à l’emploi tels que les organismes travail, les entreprises d’insertion, les entreprises d’entraînement, les services offerts par les CLE, etc.

Voici des exemples de services que nous offrons :

  • Démarche ou validation de choix professionnel;
  • Aide lors de l’inscription en formation;
  • Référence à un organisme pour la recherche d’emploi;
  • Élaboration de la demande d’aide financière aux études (prêts et bourse).

 

 

 


Le CAI propose aux adultes :

photo-propos-adultes

  • Un enseignement individualisé avec une approche personnalisée;
  • L’intégration des nouvelles technologies d’apprentissage dans le processus de scolarisation;
  • Une évaluation du dossier scolaire (relevé de notes ou bulletin du secondaire);
  • Un soutien et un encadrement durant la formation scolaire;
  • La présence constante de trois formatrices ou formateurs qualifiés;
  • Des rencontres individuelles avec un conseiller d’orientation en vue d’élaborer un plan d’insertion socioprofessionnelle;
  • La gratuité scolaire (inscription et livres) offerte par Emploi-Québec;
  • De la formation générale en français et en mathématiques de secondaire 1 à 5 reconnue par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) dont les mathématiques préalables pour des études collégiales (416, 426, 436, 514, 526 et 536);
  • Une exploration des compétences menant à l’obtention de l’attestation d’équivalence de niveau de scolarité de cinquième année du secondaire (AENS);
  • Un accompagnement pour la passation du test de développement général (TDG) et des préalables fonctionnels;
  • De l’information sur l’Aide financière aux études;
  • Un soutien lors de l’inscription en formation professionnelle, technique et même universitaire.

Et encore plus… selon les besoins!

 

 


Pour les intervenantes et intervenants :

photo-intervenantesIl nous fait plaisir d’offrir:

  • Du soutien lors d’un questionnement sur un relevé de notes ou un bulletin scolaire.
  • Une formation d’une demi-journée en vue de démystifier l’interprétation des divers documents scolaires.
  • Une visite personnalisée du CAI pour de petits groupes de participants de vos organismes.

 

 

 

 

 

 

 


Données statistiques sur les activités du CAI

  • photo-statistiqueNous recevons environ 135 participants annuellement.
  • De ce nombre, près de 100 candidats participent aux activités du Volet long grâce à une entente avec le Centre Louis-Jolliet et près de 35 apprenants s’impliquent sur le Volet court (orienté vers les matières de l’équivalence).
  • 98 % des apprenants complètent avec succès, chaque année, l’attestation d’équivalence de niveau de scolarité de 5e secondaire. Également, à la suite de leur passage au CAI, certains apprenants obtiennent leur DES.
  • Nous comptabilisons un taux moyen d’abandon de 15 %.
  • Annuellement, plus de 200 personnes assistent à l’une de nos 50 séances d’information.
  • Plus de 64 % de nos finissants débutent chaque année un programme de formation professionnelle (DEP, AEC, achat de formation par Emploi-Québec et quelques certificats universitaires).
  • De plus, près de 20 % des finissants débutent en emploi après leurs activités au CAI.
  • Certains finissants décident de poursuivre leur scolarisation en formation générale suite à leur passage au CAI.
  • Un maximum de 57 apprenants bénéficient de la formation en même temps.
  • Grâce à la formule « d’entrée continue, sortie variable », toutes les semaines, les apprenants peuvent s’intégrer à nos activités et quitter aussitôt celles-ci terminées.